Publié dans Contenus, France, Just for fun, PAF, Programme, TV

Nouvelles chaînes de la TNT : Retour vers le futur… ou pas

Avec les projets de nouvelles chaînes TNT présentées au CSA et plus particulièrement des projets orientés vers la fiction, des questions relatives à la production des œuvres se posent. L’intention est extrêmement positive pour un secteur qui a du mal à s’industrialiser en raison notamment de la demande des diffuseurs actuelle, qui reste modeste comme le spécifiait Jean-Luc Azoulay en répondant à la question de Rachid Arhab, et des difficultés à rentabiliser les projets à l’export.

Néanmoins, lorsque Jean-Luc Azoulay expose sa volonté et celle de ses partenaires de développer une série quotidienne en direct sur sa chaîne ID France 1, cela raisonne comme un petit retour vers le futur.

Voisin Voisine

En 1988, La Cinq mettait à l’antenne une nouvelle forme de sitcom (« téléroman ») qui avait pour objet de lui permettre de respecter ses obligations en matière de fiction française, en réduisant les coûts à l’extrême – 150 KF (23K€) de l’heure – et financée en partie par des sponsors.

Le concept de Voisin Voisine était basé sur des scénarios particulièrement simplistes, « écrits » en 11 séquences. Les épisodes étaient tournés à la chaine (18 épisodes par semaine) avec 3 caméras qui filmaient les situations à l’économie: cadrages aléatoires, preneurs de son vraisemblablement en stage à mi-temps, montage en direct laissant silences, hésitations, lapsus des dialogues… heu, bavardages, en partie improvisés. L’absence de scénario et de mise en scène faisaient aussi partie de l’ADN du programme.

Ainsi la série est devenue célèbre pour son amateurisme. De kitsch et nullissime, Voisin Voisine est devenue culte, à tel point que des parodies de la série ont été réalisées dans Les Nuls L’émission au début des années 1990.

Bref

Grâce aux évolutions technologiques, les coûts de production peuvent être maitrisés. Espérons toutefois que, si la chaîne ID France 1 obtient une fréquence, les équipes de Jean-Luc Azoulay auront une vraie intention d’innovation et de qualité tant dans l’écriture que dans la réalisation. Qu’ils porteront également une attention particulière au choix des comédiens !

Miss Blablabla Media.
Publicités