Publié dans Audience, Contenus, International, Les media en parlent, Programme

Les media en parlent (S14.23)

Les titres :

Séries TV : comment elles nous influencent au quotidien

Robert Downey Jr producteur d’une fiction sur la désintox (AlloCiné)

Twitter Takeover Coming to Xbox One as Microsoft Adds 45 New Apps to Console (Variety)

Les audiences de la fiction dans les grands pays européens en 2013 (CSA)

La chaîne Planète+ bientôt gratuite ? (Les Echos)

Didier Bourdon dans la peau de Mr Perrichon pour France 3 (premiere.fr)

Lire la suite de « Les media en parlent (S14.23) »

Publicités
Publié dans PAF, Programme, TV

Philosophie et humour : est-ce compatible ?

Si Médias Le Mag s’apparente plus à un programme sur la communication et le traitement de l’information qu’à réellement un magazine sur les media, comme le laisse entendre son nom, l’émission dominicale de France 5 compte toutefois sur la chronique de Thomas Isle (@tomisle) pour parler contenus. Lire la suite de « Philosophie et humour : est-ce compatible ? »

Publié dans Audience, PAF, Programme, TV

La parenthèse inattendue, un enchantement

Hier, France 2 diffusait le premier numéro de La parenthèse inattendue produite par Adenium TV France, une émission hebdomadaire de 2ème PS. Elle est animée et conçue par Frédéric Lopez, qui a fait de la rencontre authentique avec des personnalités et de l’optimisme (« Feel Good TV ») sa marque de fabrique. Tout comme dans Panique dans l’oreillette et Rendez-vous en terre inconnue, l’animateur attend, dans ce nouveau programme, que ses invités se dévoilent à travers l’échange et le partage d’émotions. Lire la suite de « La parenthèse inattendue, un enchantement »

Publié dans Contenus, France, Programme, Stratégie, TV

Avec Clash, France 2 tente à nouveau d’innover en fiction

 Avec Clash, la chaîne du service public, propose, chaque mercredi, depuis le 9 mai, une fiction qui traite de l’adolescence et de la famille, en prime-time.

Visant ainsi un public familial sur une thématique généralement dédiée à la jeunesse et aux cases qui lui sont consacrées, France 2 prend une nouvelle fois un risque…. Néanmoins, il est a priori mesuré puisque contrairement aux programmes jeunesse type Cœur Océan, Foudre, 15/A ou encore Dawson, The life of an American teenager…, cette série n’est pas uniquement centrée sur les adolescents et leurs problèmes quotidiens mais également sur la famille. Lire la suite de « Avec Clash, France 2 tente à nouveau d’innover en fiction »

Publié dans Contenus, Marketing, Programme, Promotion, TV

Call me Fitz, bientôt en exclu sur Série Club : un grand plan de com pour une chaîne thématique

La fiction à la télévision

La fiction est au cœur de toutes les attentions. Présentes sur l’ensembles les chaînes ou presque, elle se voit Lire la suite de « Call me Fitz, bientôt en exclu sur Série Club : un grand plan de com pour une chaîne thématique »

Publié dans En bref, France, PAF, Programme, TV

Media le Mag : de l’info media à l’analyse du traitement de l’information

Le concept de Médias le Mag, proposé par Jara Prod sur France 5 a bien évolué depuis sa création…

D’émission de décryptage, d’analyse et d’information sur les media, Lire la suite de « Media le Mag : de l’info media à l’analyse du traitement de l’information »

Publié dans Contenus, France, Just for fun, PAF, Programme, TV

Nouvelles chaînes de la TNT : Retour vers le futur… ou pas

Avec les projets de nouvelles chaînes TNT présentées au CSA et plus particulièrement des projets orientés vers la fiction, des questions relatives à la production des œuvres se posent. L’intention est extrêmement positive pour un secteur qui a du mal à s’industrialiser en raison notamment de la demande des diffuseurs actuelle, qui reste modeste comme le spécifiait Jean-Luc Azoulay en répondant à la question de Rachid Arhab, et des difficultés à rentabiliser les projets à l’export.

Néanmoins, lorsque Jean-Luc Azoulay expose sa volonté et celle de ses partenaires de développer une série quotidienne en direct sur sa chaîne ID France 1, cela raisonne comme un petit retour vers le futur.

Voisin Voisine

En 1988, La Cinq mettait à l’antenne une nouvelle forme de sitcom (« téléroman ») qui avait pour objet de lui permettre de respecter ses obligations en matière de fiction française, en réduisant les coûts à l’extrême – 150 KF (23K€) de l’heure – et financée en partie par des sponsors.

Le concept de Voisin Voisine était basé sur des scénarios particulièrement simplistes, « écrits » en 11 séquences. Les épisodes étaient tournés à la chaine (18 épisodes par semaine) avec 3 caméras qui filmaient les situations à l’économie: cadrages aléatoires, preneurs de son vraisemblablement en stage à mi-temps, montage en direct laissant silences, hésitations, lapsus des dialogues… heu, bavardages, en partie improvisés. L’absence de scénario et de mise en scène faisaient aussi partie de l’ADN du programme.

Ainsi la série est devenue célèbre pour son amateurisme. De kitsch et nullissime, Voisin Voisine est devenue culte, à tel point que des parodies de la série ont été réalisées dans Les Nuls L’émission au début des années 1990.

Bref

Grâce aux évolutions technologiques, les coûts de production peuvent être maitrisés. Espérons toutefois que, si la chaîne ID France 1 obtient une fréquence, les équipes de Jean-Luc Azoulay auront une vraie intention d’innovation et de qualité tant dans l’écriture que dans la réalisation. Qu’ils porteront également une attention particulière au choix des comédiens !

Miss Blablabla Media.
Publié dans Communication, France, Marketing, PAF, Programme, TV

Une semaine d’enfer (France 4) reflet de la TV d’aujourd’hui

 France 4 diffuse depuis le mois d’octobre 2011 chaque mardi vers 23h (rediffusé le jeudi vers 0h15 après TPMP), Une semaine d’enfer co-produit par 2P2L et Télécran. Le magazine, présenté par François Pécheux, propose des sujets d’actualité traités sous un angle différent, à la fois moderne et dynamique.

Il s’agit d’une nouveauté sur la grille de France 4 qui a, depuis la rentrée, intégré des programmes destinés aux jeunes, à l’instar de Monte le son.

La ligne éditoriale de la chaîne s’est montrée, grâce à ces nouveautés, plus claire pour les téléspectateurs. Ces initiatives ou prises de risque, selon le point de vue, sont autant de signes d’optimisme tant pour la chaîne que pour le service public en général.

Détaché des problématiques d’audience et de revenus publicitaires à partir de 20h, les chaînes du groupe France Télévisions, peuvent se permettre de tester de nouveaux contenus et de mettre en place une politique de complémentarité de chaînes. Elles peuvent ainsi toucher tous les publics et jouer un vrai rôle de vecteur d’information et de divertissement pour tous.

Nonobstant les contraintes dont France Télévisions est dégagé et la qualité d’Une semaine d’enfer, la chaîne a annoncé il y a quelques jours son retrait de la grille FAUTE D’AUDIENCE.

Cette information amène à une réflexion sur les raisons qui imposent à une chaîne de retirer prématurément un programme de sa grille.

Lire la suite de « Une semaine d’enfer (France 4) reflet de la TV d’aujourd’hui »
Publié dans France, Programme, TV

La fiction française quotidienne : enjeu majeur pour les chaînes

La vidéo : TF1 tourne des pilotes pour une fiction quotidienne en access

Laurent Storch – Président de TF1 Production – Médiasphère sur LCI

 

TF1 prépare un feuilleton quotidien dont les pilotes sont en tournage. Il s’agit pour la chaîne d’un vrai challenge…

 

Contexte

La fiction française quotidienne : quelques essais… non transformés

Depuis Sous le Soleil, Plus Belle la Vie fait figure d’exception dans le paysage audiovisuel français. C’est l’unique fiction quotidienne locale à succès, à une heure de grande écoute.

 

Chaque chaîne historique a bien tenté de se positionner sur ce genre de programme, mais sans succès qu’il s’agisse de Seconde Chance pour TF1 (qui a d’ailleurs actuellement une seconde chance sur NT1), 5 sœurs sur France 2, Paris 16ème sur M6.

Une case concurrentielle

Visant un public familial à l’instar de Plus Belle La Vie, quels transferts imaginer pour gagner des téléspectateurs en plus de ceux qui ne seraient pas devant leur poste à ce moment de la journée ?

Lire la suite de « La fiction française quotidienne : enjeu majeur pour les chaînes »

Publié dans Digital, France, Programme, Social, TV

Seriez-vous un bon expert ? Du petit écran au multi écrans

Julien Courbet anime chaque jour à 17h10, « Seriez-vous un bon expert ? » sur France 2.

Le principe : le public formé de 50 personnes répond à une liste de questions sur 2 thèmes, grâce à un boîtier. Au fur et à mesure, les candidats sont éliminés jusqu’à la finale.

Le jeu nous rappelle vaguement « Que le meilleur gagne » diffusé ente 1991 et 1995 sur La Cinq puis Antenne 2 devenu entre temps France 2, animé successivement par Nagui, Laurent Petitguillaume et Laurence Boccolini.

Pour densifier le concept et lui ajouter une dimension culturelle, 2 experts sont invités sur le plateau. Ils donnent les réponses aux questions posées en les agrémentant d’explications ou anecdotes. Par ailleurs, 2 personnalités jouent au même titre que le public. Ils apportent le soutien comique pour équilibrer avec les experts.

Ce nouveau jeu animé par Julien Courbet et mis à l’antenne le 5 septembre s’installe. L’audience du programme est passé de 820 000 téléspectateurs soit 10.2% de part d’audience pour la première à 1,1 million de téléspectateurs pour 12.1% de pda, le jeudi 24 novembre 2011.

Il a rassemblé 1,1 million de téléspectateurs pour 12.1% de part d’audience sur France 2

XXième siècle oblige, « Seriez- vous un bon expert ? » est entré dans l’ère du digital.

Ainsi, outre le replay disponible sur Pluzz, la plateforme de France Télévisions, l’émission mise désormais sur l’interactivité en live grâce à une application. Le 22 novembre, les possesseurs de Smartphone ou de tablette, on pu jouer en live avec le public, pour la première fois.

Cette nouvelle brique du jeu est promue durant la diffusion du programme. Le mode d’emploi est également présenté.

En amont, les possesseurs doivent télécharger l’appli siglée France Télévisions.

Puis, pour lancer le jeu, ils doivent, grâce l’appareil photo intégré à leur smartphone, scanner le flash code présenté à l’antenne par Julien Courbet (qui précise qu’il s’agit d’une exclusivité).

Et le jeu commence…

Une nouvelle expérience TV

Même si le temps de téléchargement des questions reste relativement long, notamment en raison de la synchronisation avec l’antenne, l’expérience est intéressante.  Elle laisse présager de nouvelles utilisations des différents écrans dans le cadre de programmes TV et un nouveau rapport d’implication dans le contenu.

En outre, l’expérience multi-écrans pourra, d’un point de vue économique, permettre d’enrichir le modèle et développer de nouveaux espaces publicitaires et sources de revenus pour les régies publicitaires des groupes audiovisuels.

Rappelons cependant que Money Drop, diffusé par TF1 avait déjà mis en place un jeu sur le même principe. Mais, le dispositif intégrait un jeu sur le site de la chaîne.

Miss Blablabla media.